Waterfall, rizières & village sasak

Nous avons fais une excursion dans le centre de Lombok. Pour la demi journée, nous avons payé 500 000 rps depuis Kuta pour 3 personnes, transport et guide compris.

Randonnée au parc Aik Berik & Waterfall

Après environ 1h de route depuis Kuta, nous sommes arrivés au parc géologique Aik Berik. Nous avons grimpés pendant 2 bonnes heures pour voir 3 cascades : Pengekelep Udang, Benang Setokel et Benang Kelambu. Elles mesurent respectivement 11m, 30m et 45m de haut.

_DSC0262P1090594Manon Waterfall Lombok Waterfall Lombok Jennifer Waterfall Lombok

Lombok waterfall

On ne pouvait pas vraiment se baigner sous les cascades mais nous avons quand même pu prendre un bain dans une piscine naturelle.

Yamna waterfall lombok

Cascade Lombok Indonésie

De jeunes indonésiennes voulaient faire des photos avec nous, elles semblaient heureuses de voir des européennes et de parler l’anglais qu’elles apprennent à l’école.

Indonésiennes Lombok

Indonésienne à LOMBOK

Petite fille indonésienne à Lombok

Bananier lombok

Randonnée Lombok Lombok Lombok Bananes Lombok

Rizières

Après les waterfall, nous avons fais un arrêt pour voir quelques rizières.

Rizière Lombok Rizière Lombok P1090582 P1090587

Village Sasak

Ensuite, notre chauffeur nous a déposé dans un village sasak (nommé bahri) pour une petite visite guidée de 30 minutes.
A Lombok, 80% des habitants de Lombok appartiennent au groupe ethnique des Sasak (ils parlent cette langue). Le reste de la population est formée de Balinais, Javanais, Chinois et Arabes.

P1090710

_DSC0303

P1090723Le chef du village nous a montré quelques femmes du village qui tissaient des étoles. Il leur faut plusieurs jours pour en confectionner une.
_DSC0297

_DSC0301

Ils nous ont aussi vêtu de tenues traditionnelles Sasak.

P1090717

Globalement cette petite excursion dans le village Sasak ne nous a pas vraiment plu. En effet, même si nous étions les seules touristes à ce moment là, cela faisait vraiment visite touristique. Et pour preuve à la fin nous avons été obligé d’acheter une étole à 300 000 rps (ce qui ne nous arrangeait pas du tout étant déjà bien chargées dans nos backpacks).