Azzaro-logo

Azzaro : Biographie d’un créateur

Par Clara

Créateur et parfumeur, Loris Azzaro était un charmeur et un amoureux de la vie. Homme du Sud, il aimait la couleur, les relations humaines chaleureuses et les femmes. Né le 9 février 1933 à Tunis, Azzaro a suivi des études de lettres et une première expérience professionnelle en tant que professeur. En 1962, il décide de s’installer à Paris et 3 ans plus tard créer sa première entreprise d’accessoires de mode. C’est en 1968 qu’il connaît son premier véritable succès couture avec une robe ajourée de cercles.

Azzaro se fait rapidement un nom dans l’univers de la mode et devient le spécialiste des robes fourreaux mais aussi des bustiers drapés et plissés. Véritable mode sexy et glamour qui met en valeur les femmes. La mode d’Azzaro incarne le raffinement et la sensualité. Le parfum « Azzaro Couture » voit le jour en 1975 et sera le premier d’une longue série. Avec le temps, la maison Azzaro voit les choses en grand et élargit sa production. Elle lance une gamme d’accessoires pour homme. Après la mort de Louis Azzaro en 2003, c’est Vanessa Seward qui reprend le flambeau du design Azzaro.

FacebookTwitterGoogle+PinterestGoogle Gmail

Vous aimerez aussi

Cache yeux pour dormir tranquille pendant les voyages
Read more
Bijoux de tête: Accessoires de beauté indispensable cette année
Read more
Sac a main et accessoires Mac Douglas sur la maroquinerie en ligne Les Astuces de Clara
Read more
Davidt’s ou la passion de la maroquinerie
Read more
Jean Louis Foures : Le vent de la tendance de la maroquinerie
Read more
0 comments
GERVASI Claude

j’ai connu Loris Azzaro et son épouse j’avais 7 ou 8 ans à la rue Aljazira à Tunis nous étions voisin de palier et il arrivait souvent que ma maman garde leur petite fille Béatrice qui était encore un bébé.
Dans tous les cas dites à Béatrice si vous en avait la possibilité qu’elle était le plus beau bébé que j’avais rencontré.

GERVASI Claude

j’ai connu Loris Azzaro et son épouse j’avais 7 ou 8 ans à la rue Aljazira à Tunis nous étions voisin de palier et il arrivait souvent que ma maman garde leur petite fille Béatrice qui était encore un bébé.
Dans tous les cas dites à Béatrice si vous en avait la possibilité qu’elle était le plus beau bébé que j’avais rencontré.

Laissez un commentaire